top of page

qua., 26 de jun.

|

Lille

Première de "la grotte"

Projet de recherche initié en 2022 dans le cadre du dispositif Mondes Nouveaux, cette performance qui donne à voir une relation intime entre un danseur et une grotte pariétale verra le jour au Festival Latitudes Contemporaines.

Première de "la grotte"
Première de "la grotte"

Horário e local

26 de jun. de 2024, 19:30 – 20:30

Lille, 50 Rue de l'Europe, 59000 Lille, France

Sobre o evento

Billetterie

"la grotte est d’abord l’histoire d’une rencontre, ou d’une série de rencontres : rencontre entre un corps et un environnement tout d’abord – celui de la Grotte des Combarelles en Dordogne. Au contact de ces parois gravées de motifs humains et animaux il y a plus de 13000 ans, le chorégraphe Pol Pi a fait l’expérience d’un double mouvement de décentrement et d’élargissement ; au cœur des boyaux qui s’enfoncent dans la terre, il a ressenti comme un appel à déchiffrer et à incorporer l’existence de ces présences multiples – à transmettre quelque chose de ce que ce lieu a à nous apprendre.

C’est aussi la rencontre avec Monique Veyret, guide de la Grotte des Combarelles, et son attention à lire ces silhouettes fragiles, à apprendre la grammaire des traits déposés sur la pierre à la lueur d’une lampe à graisse. Là, le dos d’une lionne, ici, la tête d’un cheval, l’ébauche d’une figure féminine stylisée – utilisant les reliefs, les creux de la roche. La lecture des signes, et toutes les correspondances qui s’établissent entre eux permet de découvrir la variété des devenirs, l’entremêlement constant des formes du vivant. 

Utilisant la transe cognitive auto-induite comme outil de création – afin d’entrer en résonance avec d’autres états, d’autres voix, d’autres usages de son corps – Pol Pi a composé une chorégraphie à la manière d’une visite guidée. Ce voyage intérieur nous entraîne conjointement en lui-même et dans les recoins d’un lieu imaginaire en train de prendre forme. Tout être est multiple semble nous murmurer la grotte à mesure que les figures animales se révèlent, mutent et se recomposent dans sa chair.Corps tiraillé, amplifié, parcouru d’intensités, Pol Pi nous invite à une traversée sensorielle, sonore et physique. Sa danse donne naissance à d’autres formes d’existence, d’autres modes de relation avec le dehors, et déploie toutes les métaphores de la grotte – lieu secret, refuge, entrailles ou utérus. Fouille archéologique tout autant que rituel de fertilité, la grotte façonne des créatures singulières, fait entendre des voix, advenir des mondes. 

Après ALEXANDRE et Me too, Galatée, Pol Pi poursuit son exploration des devenirs, dans un désir de troubler le genre au-delà de l’humain et de creuser les potentiels de métamorphose du corps."

Gilles Amalvi

Compartilhe esse evento

bottom of page